Bassin d’Arcachon : en trottinette électrique sur tous les terrains

Publié le par Sabine Menet.

Un grand merci à Sabine Menet de la part de l’équipe Trotthop pour cet excellent article.
Lire son article sur le sudouest.fr

Bassin d’Arcachon : en trottinette électrique sur tous les terrains

Nicolas Clamaran-Danzelle propose avec Trotthop une autre façon de faire de la trottinette. ©franck perrogon

Trotthop propose la location de drôles de deux-roues électriques. Avec des tracés de balades via des pistes cyclables ou des sentiers. Sensations garanties

Alors dit comme ça, un tour de trottinette, d’emblée, cela n’a rien de décoiffant. Sauf que de trottinettes, les véhicules proposés par Trotthop n’en ont que le nom et la forme. Un solide matériel de 16 kilos équipé de roues type BMX et d’un compteur qui permet de faire des pointes de vitesse.

« Un potentiel de 35 kilomètres par heure », confirme Nicolas Clamaran-Danzelle, qui propose le produit depuis le mois de juin. Sans compter qu’en pente, on peut dépasser la limite… « Je prends un tel pied quand je suis dessus », poursuit celui qui a l’habitude de suivre ses amis VTTistes avec son engin.

Convaincu par l’électrique

« J’ai découvert cette trottinette tout-terrain il y a trois ans. Je lui voue une véritable passion et suis surtout convaincu que l’électrique est l’avenir du sport. Il n’y a qu’à voir : cette année, KTM a inscrit pour la première fois ce type de matériel au Paris-Dakar. » Motard, Nicolas Clamaran-Danzelle sait de quoi il parle. Alors, quand l’envie a pris cet informaticien de se mettre à son compte, c’est vers ce curieux deux-roues qu’il s’est tourné. En mars dernier, il a créé sa société, enrôlant son frère cadet, Olivier, dans l’aventure. Leurs attaches locales les ont poussés à s’ancrer à Gujan-Mestras. Mais c’est sur tout le Bassin qu’ils développent leur concept.

Balades et parcours sportifs

« Nous proposons les trottinettes en location libre et suggérons des parcours, des balades sur pistes cyclables et des gammes plus sportives. On roule à la vitesse que l’on choisit. Les circuits sont téléchargeables sur smartphone. Des fixations pour le guidon sont prévues pour suivre son trajet. »

Ceci dit, globalement, tout est prévu. Casque de BMX, gants, protections, caméra embarquée si besoin et, évidemment, sac à dos. C’est comme cela que les trotteurs chargent la batterie de six kilos destinée à assurer leur course. L’autonomie est d’une quarantaine de kilomètres.

Le véhicule permet d’emprunter les pistes cyclables. Balade tranquille ou sensation de vitesse, tout est permis

Crédit photo : franck perrogon

Le début par à-coups

Une fois harnaché, il n’y a qu’à rouler. « Un petit coup de pied, d’abord, pour s’élancer. Au début, on avance un peu par à-coups », prévient Nicolas. Normal, sans embrayage, la Trotthop électrique ne fonctionne qu’avec l’accélérateur. La commande se trouve au niveau de la poignée. Cinq vitesses proposées et très vite, la sensation que l’on se trouve sur autre chose.

Autre chose qu’une trottinette bien sûr, mais qu’un vélo électrique aussi. « J’ai vu arriver un père de famille qui traînait franchement des pieds à l’idée d’une balade avec femme et enfants », sourit Nicolas. « Il est revenu plus qu’enthousiaste ».

C’est quoi ça ?

Ce retour de clients est, dit-il, habituel. Hormis ceux qui savent à quoi s’attendre, la trottinette électrique tout-terrain joue beaucoup sur l’effet de surprise, voire euphorisant. Sur la route, les passants se retournent. « C’est quoi ça ? C’est nouveau ? On peut circuler où ? »

Sur la piste, les cyclistes se rangent au coup de sonnette. Dépassés par ce petit bolide, eux aussi s’expriment. « Ah ben, non, c’est pas du jeu… »

Il est certain qu’aux abords de la dune du Pilat, quand la pente se fait ressentir dans les mollets, se faire doubler par des rouleurs debout sans sueur apparente, c’est rageant.

Trotthop. Tél. 06 24 49 51 34. Informations sur les parcours et réservation en ligne sur www.trotthop.com